synopsis I fiche technique I dossier I extraits I presse
"On est dans une logique de clonage depuis deux siècles, de remplacement de la diversité par l'uniformité industrielle qui applique les principes de la révolution industrielle au monde vivant."
 
Jean-Pierre Berlan
Institut National de la Recherche Agronomique
Le blé est la céréale la plus consommée par les hommes à travers le monde, et ses variétés sont innombrables. Mais cette richesse biologique est menacée par les firmes agroalimentaires qui d’ores et déjà contrôlent les semences. Le blé est consommé sur les cinq continents ; il y occupe 20 % des terres cultivées et constitue la nourriture de base pour un homme sur trois. Son histoire est intim-ment liée à celle des hommes. Ceux-ci ont commencé à le cultiver il y a dix mille ans dans les steppes du Moyen-Orient. Au fil de leurs migrations, à travers l’Asie, l’Europe et  l’Égypte, ils l’ont transporté et adapté à des environnements très différents ; si bien que le blé a développé une extraordinaire diversité  et compte jusqu’à 200 000 variétés.
 
Mais cette richesse biologique est aujourd’hui menacée par les pratiques de l’agriculture industrielle. Au cours des cinquante dernières années, des milliers de variétés de blé ont disparu et les champs se sont uniformisés. À terme, cette évolution pourrait être très dangereuse : si une épidémie venait à toucher une espèce de blé devenue hégémonique dans le monde, c’est la sécurité alimentaire de la planète qui serait mise en péril.
 
Mais ici ou là, face à la puissance des multinationales qui veulent tout placer sous leur emprise, des paysans commencent à protester et à organiser leur résistance. Dans leur intérêt et celui de l’humanité.
2015
2014
2014
2012
1993
1994
1994
1995
1995
1998
1998
1998
2000
2000
2000
2000
2000
2001
2001
2002
2002
Blé, chronique d'une mort annoncée